TOWNSEND, Martha (1956)

Martha Townsend, TONDO TONDO, 2006. Aluminium, mdf, placage de cerisier. 152 cm (diammètre) x 3 cm. Photo : Guy L’Heureux. Collection de l’artiste – Courtoisie : Galerie Roger Bellemare / Galerie Christian Lambert.

Martha Townsend a étudié à la Nova Scotia School of Art and Design et obtenut son Baccalauréat en 1978. L’année suivante, elle s’installe à Montréal, travaille à la Galerie Optica, au Centre Saidye Bronfman et enseigne à l’Université Concordia. En 1991, elle déménage à New York pour quelques années, puis revient à Montréal. Ses sculptures intimistes sont exposées à travers le Canada et en Europe. Après avoir reconstitué des objets trouvés, elle s’est tournée vers une sculpture plus abstraite, plus géométrique, où les formes simples : cubes, trous et surtout cercles et sphères, reviennent comme un leitmotiv. Depuis les dernières années, elle présente des œuvres en aplat, tel Tondo Tondo (2006), un cercle de bois nervuré dont la moitié a été laissée à l’état brut et l’autre recouverte de pigment bleuté, le tout rappelant la rencontre de la mer et du ciel.

VOIR :
« Surplus et satiété » de Jean-Pierre Le Grand, ESPACE, vol. 7, #4, p. 11.
« Contingent : Eva Hesse, Elspeth Pratt, Martha Townsend » de Greg Beatty, ESPACE #36, p. 31.
« Oeuvre », ESPACE #75, p. 13.
« La sculpture dédoublée » de Jean-Michel Ross, ESPACE #75, p. 15.
« Histoires de sculpt(e)ure » de Rose Marie Arbour, ESPACE, vol. 4, #3, p. 5.
« D’Expo 67 à Artefact 2007 » de Pascale McGarry, ESPACE #82, p. 40.
« La sculpture dans des champs élargis » de Gilles Daigneault, ESPACE #94, p. 23.

Catégories: