TOUPIN, Normand (1941)

Connu pour ses sculptures fabriquées de matériaux et d’objets récupérés qu’il met en montre dans son propre musée à Saint-Adrien près d’Asbestos, Normand Toupin invente des artefacts qui rejoignent les préoccupations écologiques actuelles, mais toujours sur un ton humoristique : un aspirateur se transforme en canard, un rouet en chevreuil et une polisseuse en têtes de robots. En 2005, ses créations inspirèrent l’auteur de littérature jeunesse Alain M. Bergeron qui en fit un livre intitulé L’abécédaire des zincroyables créatures publié par la maison d’édition Les heures bleues. En 2007, il se voyait confier la tâche de produire une œuvre gigantesque à partir de camions à benne, d’arches de tunnels et de pelles mécaniques abandonnés à la mine Jeffrey d’Asbestos. Le mastodonte (25 mètres de hauteur par environ 12 mètres de largeur), dédié à la mémoire des employés de la mine depuis 1879, allait être installé devant l’Hôtel de ville d’Asbestos.