THÉZÉ, Ariane (1956)

Ariane Thézé, Tranche de vie, 2002. Bronze, marbre, métal. 8 x 11 x 110 cm. Photo avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Ariane Thézé détient un Diplôme national supérieur d’expression plastique en communication visuelle de l’École des beaux-arts d’Angers (1981), une Maîtrise en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal (1984), une Maîtrise en arts et sciences de l’art de l’Université de Paris-1-La Sorbonne (1986) et un Doctorat en études et pratiques des arts de l’Université du Québec à Montréal (2003). Elle a été artiste en résidence à Arles (France, 1986) et à Alma (Québec, 2004), et elle a exposé ses œuvres pluridisciplinaires au Canada et à l’étranger. Elle enseigne à l’Université d’Ottawa. Ses œuvres naissent de rencontres entre la photographie, l’installation, la sculpture, la peinture et l’informatique. Ses dernières réalisations, Remake-up, sont des portraits cyber-réalistes conçus à partir d’une structure numérique de son visage et de son corps, à la limite de la représentation, à la bordure de l’incarnation et de la désincarnation, dans l’entre-deux du visible et de l’invisible.

VOIR :
« Triade, pour une esthétique de la communication » de Monique Langlois, ESPACE #36, p. 25.
« Quand « je » devient une oeuvre » de Serge Fisette, ESPACE #95, p. 5.

Catégories: