THÉBERGE, Claude (1934-2008)

Claude Théberge étudie à l’École des beaux-arts de Québec (1950-1954) et se rend à Paris où il fréquente plusieurs écoles d’art, dont l’École du Musée du Louvre. Rentré au Québec en 1961, il suit des cours de pédagogie à l’École des beaux-arts de Montréal et de management de design à l’École des Hautes Études de Montréal. En 1968, il fonde un atelier dédié à l’intégration de l’art à l’architecture, ce qui le conduit à créer des murales pour les stations de métro Papineau et Rosemont. En 1966, il conçoit une immense murale géométrique, Relief, pour la station Guy-Concordia. Puis il fonde un second atelier avec Antoine Lamarche et Michel Dernuet. Leur association donnera lieu à trois œuvres majeures dans différentes stations de métro au cours de l’année 1976 : Reliefs, station De l’Église (avec Antoine Lamarche) ; Un arbre dans le parc, station Georges-Vanier (avec Michel Dernuet et Antoine Lamarche) et Reliefs, station Verdun (avec Antoine Lamarche). En 1985, il réalise une gigantesque sculpture, Forces, pour le square Viger dans l’arrondissement Ville-Marie. La même année, il conçoit une murale pour le hall principal de la Législature de Québec. Il a reçu de nombreux prix, entre autres le Premier Prix au concours international des Nations Unies (1954) et le Prix Arletty à Paris (1966). Il est invité d’honneur et médaillé d’or au soixante-deuxième Salon du Printemps de Clichy (France, 1990). Tout au long de sa carrière, il aura été très près des jeunes créateurs qu’il aura aidés de diverses manières.

Catégories: