SIMARD-LAFLAMME, Carole (1945)

Carole Simard-Laflamme, La robe-cathédrale, 2010. Tissus et polymer. 400 x 600 x 1200 cm. Photo : Etienne Pattein.

Après une formation en architecture, Carole Simard-Laflamme a poursuivi des études en muséologie à l’Université de Montréal (1991). Elle a participé à plus de quatre-vingt expositions individuelles et collectives au Canada et à l’étranger, et a gagné plusieurs prix, dont la Mention d’excellence à l’International Art Competition de New York en 1980, le premier Prix des sculpteurs du Québec offert par Gaz Métropolitain en 1989 et le premier Prix à la Création artistique en Montérégie (CALQ) en 2006. Elle a également à son actif une douzaine de publications. Au cours des dernières années, elle a conçu d’immenses installations de matière textile colorée et délicate. Pendues au plafond tels des rideaux de dentelle diaphane scintillants, les œuvres meublent tout l’espace environnant sans l’alourdir : par exemple, La robe cathédrale à l’église Saint-Eustache de Paris (2010) et Les robes du temps autour de la flamme à la Cité internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais (2012). En 2014, elle présentera Corps de lumière à Bourbourg dans le nord de la France : un hommage au célèbre sculpteur anglais Anthony Caro.

VOIR :
« La force de l’énergie » d’Alain Gignac, ESPACE, vol. 6, #3, p. 50.