NORMANDIN, Richard

Richard Normandin, Sonic 15, 1992. Tubes d’aluminium. 525 x 150 cm. Photo avec l’aimable autorisation de l’artiste.

En 1953, Richard Normandin s’inscrit à l’École des beaux-arts de Montréal et obtient un diplôme spécialisé en graphisme (1958). En 1961, il devient pigiste dans le domaine des arts visuels et, parallèlement, s’adonne à la sculpture et s’inscrit au concours provincial de 1965. Une de ses œuvres est alors exposée au Musée du Québec. Au cours des années quatre-vingt, il poursuit sa démarche, participe à de nombreux concours et expositions et enseigne ponctuellement à l’Université du Québec à Trois-Rivières et au Collège Laflèche. Dans l’ensemble de sa production, en plus de faire des bas-reliefs, il utilise l’aluminium, le cuivre et le plastique, parfois récupérés, pour créer des assemblages tubulaires d’étranges formes humanoïdes à diverses échelles. Parmi ses interventions en art public, une de ses œuvres réalisée lors du Symposium de Trois-Rivières en 1992, Sonic 15, est installée aux abords du port de la ville, alors que sa sculpture fontaine est érigée au Centre Hospitalier Laflèche, à Grand-Mère.

VOIR :
« Un phare sur le fleuve : Le symposium de TroisRivières », ESPACE #22, p. 54.

Catégories: