MOUSSEAU, Jean-Paul (1927-1991)

Jean-Paul Mousseau, Cercles, 1966. Céramique. Station de métro Peel, Montréal. Photo: Alexandre Nunes.

Jean-Paul Mousseau fait son cours scientifique au Collège Notre-Dame (1940-1945) où il travaille avec le Frère Jérôme. En 1944, il expose avec la Contemporary Arts Society, et en septembre 1945, il entre à l’École du meuble et rencontre Paul-Émile Borduas. Il adhère au mouvement Automatiste et, en 1948, appose sa signature au Refus global. À la fin des années cinquante, il est le premier artiste québécois à reconnaître la nécessité d’intégrer l’art dans le milieu urbain. Au cours des années soixante, soixante-dix et quatre-vingt, il enseigne à divers endroits et collabore avec des metteurs en scène, des danseurs et des architectes. Il explore divers matériaux (plastique, fibre de verre, résine colorée et aluminium) et aménage des discothèques, dont la fameuse Mousse-Spacthèque sur la rue Crescent à Montréal. Il réalise des murales colorées lumineuses, entre autres pour les stations du métro de Montréal (stations Peel, Viau, Honoré-Beaugrand et Square Victoria).

Catégories: