LEMOYNE, Serge (1941-1998)

Serge Lemoyne, Hommage à Armand Vaillancourt, 1987. Assemblage. 42 x 64 cm. Photo : Guy L’Heureux.

Suite à ses études à l’École des beaux-arts de Montréal (1958-1960), Serge Lemoyne s’engage dans une pratique socialement engagée. Dans les années 1960 et 1970, il participe à des happenings et à des collectifs d’artistes qui cherchent à briser les barrières entre l’art et le public. Il est surtout connu pour sa peinture, particulièrement sa série Bleu Blanc Rouge qui se termine en 1979. Bien avant l’incendie qui dévaste sa demeure en 2000, il récupère des débris qu’il recouvre de pigments colorés et monte sur des socles, décloisonnant ainsi les genres. Un des premiers artistes québécois à travailler sur ordinateur, il explore les possibilités du multimédia, notamment l’introduction de sources sonores à ses installations. Une abondante bibliographie fait état de son apport aux arts visuels.

VOIR :
« Serge Lemoyne : E domus unum » de Claude Paul Gauthier, ESPACE #34, p. 29.
« Deuils (suite) » de Gilles Daigneault, ESPACE #87, p. 24.
« La radicalité expliquée aux enfants… Oups ! excusez le lapsus… aux artistes ! » de Nicolas Mavrikakis et Laurent Vernet Stein, ESPACE #98, p. 9.