DUTKEWYCH, Andrew (1944)

Andrew Dutkewych, Cactus, 1999. Bronze, pierre calcaire, bois, miroir. 140 cm (H). Photo avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Andrew Dutkewych a obtenu un Baccalauréat en arts du Philadelphia College of Art (1966) et un Diplôme de la Slade School of Fine Art à Londres, en 1968. En parallèle à sa carrière de professeur à l’Université Concordia, il a exposé son travail dans plusieurs galeries et institutions tels le Musée d’art contemporain de Montréal, la Southern Alberta Art Gallery à Lethbridge, la Galerie Christiane Chassay à Montréal et chez Expression centre d’exposition de Saint-Hyacinthe. Ses premières œuvres, dans les années soixante-dix, ont un caractère minimaliste, lequel sera ensuite remplacé par un accent mis sur la valorisation des textures et la pureté des matériaux comme le bronze, le bois, le ciment, l’acier et la pierre. Il privilégie la représentation de fragments de corps humains présentés à la fois comme solitaires et en relation avec d’autres, ce qui dynamise l’espace, ou encore dans des situations paradoxales comme dans Memory (1988) où des têtes sous des pieds de chaises regardent dans des directions opposées. Parmi ses œuvres d’intégration à l’architecture, notons : Entre nous au Musée d’archéologie et d’histoire de Pointe-à-Callière (Montréal) et Autour et de très près à l’Université du Québec à Montréal, une fontaine présentant quatre éléments sculptés surmontés d’une dalle.

VOIR :
« Francine Paul, conservatrice d’une collection reconnue et d’une terre inconnue » de John K. Grande, ESPACE #27, p. 44.
« Andrew Dutkewych » de Gaston St-Pierre, ESPACE #39, p. 9.
« Andrew Dutkewych : Entrelacs ou d’un corps aux prises avec le rêve » de Louise Provencher, ESPACE #48, p. 25.
« [Sans titre] », ESPACE #58, p. 36.
« De la pure et dure sculpture avec un élément fluide : Les sculptures-fontaines » de Michel Fournier, ESPACE #64, p. 28.