BOURGAULT, Médard (1897-1967)

Médard Bourgault (photo prise dans le livre d’Angéline Saint-Pierre, Médard Bourgault : sculpteur, Québec: Éditions Garneau, 1972, p. 85). Source : Répertoire des artistes canadiens (arts visuels) www.lareau-law.ca

Médard Bourgault est né à Saint-Jean-Port-Joli (Québec). Il a été matelot puis charpentier-menuisier avant de s’adonner à la sculpture. C’est l’anthropologue Marius Barbeau qui l’incita à développer son talent de sculpteur. À partir de 1927, il se consacre définitivement à la sculpture. Ses thèmes de prédilection sont essentiellement ceux du terroir comme on le remarque avec L’arracheur de souche (1931); Le joueur de dames (1932) et Les moissonneurs (1940). Dès les années 1930, Médard Bourgault s’intéresse également à l’art religieux. Contrairement aux productions des statues en plâtre fabriquées en série, il sculpte des statues en bois toujours originales. En 1932, il invite ses frères Jean-Julien et André à se joindre à lui. Huit ans plus tard, soit en 1940, l’atelier des trois frères deviendra la première École de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli. Au cours de sa carrière, Médard Bourgault a réalisé plus de 4000 pièces qui se retrouvent désormais sur les cinq continents. Il est décédé le 21 septembre 1967.