BOURGAULT, André (1898-1957)

André Bourgault, 1951. Saint-Jean-Port-Joli. Photo : Alphonse Toussaint.

Né d’une famille de menuisiers et de charpentiers, le maître-sculpteur André Bourgault a vécu la grande majorité de sa vie à Saint-Jean-Port-Joli, sa ville natale. À l’âge de 16 ans, il entre dans la marine marchande. Après plusieurs années sur la mer, il se joint à ses frères Médard (1897-1967) et Jean-Julien (1910-1996) comme sculpteur autodidacte. Au début des années 1930, les frères Bourgault, aussi appelés « les trois bérets », vont entreprendre la réalisation de plusieurs sculptures artisanales sur bois. En 1940, le gouverneur provincial leur accorde la création de l’École de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli. Cette importante institution attirera, avec les années, plusieurs jeunes artisans voulant apprendre l’art de la sculpture. Les œuvres sur bois des frères Bourgault sont devenues très populaires à cause de leurs thématiques folklorique et traditionnelle ayant pour sujets les valeurs rurales et religieuses du Québec. De son vivant, André Bourgault était reconnu par ses pairs comme un grand sculpteur, travaillant plusieurs années dans les ateliers de l’École de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli. Au cours de sa carrière, il est devenu membre de la Canadian Handicrafts Guild de Toronto. Ses œuvres sont présentées, entre autres, au Musée de sculpture sur bois des Anciens Canadiens de Saint-Jean-Port-Joli ainsi qu’au Musée McCord de Montréal.