BEAULIEU, Lorraine (1958)

Lorraine Beaulieu, Nouvelles recyclées, 2009. Papiers journaux et tiges de métal. 290 x 52 cm et 122 x 52 cm. Photo avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Lorraine Beaulieu est titulaire d’un baccalauréat en arts (2002) et d’un certificat en histoire de l’art (2017) de l’Université du Québec à Trois-Rivières ainsi que d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval (2009). Son travail multidisciplinaire interroge notre relation avec l’environnement. À partir d’éléments du quotidien (papier journal, bouteilles d’eau vides, parapluies, etc.), elle crée des œuvres qui tissent des liens entre l’humain, la nature et la culture. Bien que poétiques, ses sculptures et ses installations, souvent formées à partir d’un processus d’accumulation, posent un regard critique sur notre époque. À titre d’exemple, Haro sur l’Yonne (2005), réalisée avec la participation des citoyens de la ville de Clamecy (France), est une sculpture composée d’environ 3 000 bouteilles d’eau vides, élaborée pour descendre la rivière l’Yonne et ainsi évoquer la préciosité de l’eau. Son art engagé pour la protection de l’environnement lui a valu une invitation de la direction nationale de l’Antarctique de l’Argentine à participer à une résidence artistique en Antarctique (2007). Les œuvres de l’artiste ont été présentées dans plusieurs expositions individuelles et collectives, au Québec et à l’étranger (Argentine, Espagne, États-Unis, France, Grèce, etc.). Elle a reçu le Prix national de reconnaissance Essor/Culture pour tous (2013) ainsi qu’une Mention d’honneur de la part du jury du festival Recycl’Art 2007 (Montpellier, Québec) pour l’œuvre La Grande Bleue II (2007).

VOIR :
« Nouvelles recyclées de Lorraine Beaulieu : un feuilletage de la mémoire culturelle au quotidien » de Philippe Boissonnet, ESPACE #91, p. 35.