ASSAL, Michèle (1955)

Michèle Assal, Petite fragilité # 2, 2012. Assemblage et dessin au sol. 100 x 100 x 75 cm. Photo avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Détentrice d’un baccalauréat en arts plastiques (1984) et d’une maîtrise en création (1989) de l’Université du Québec à Montréal, Michèle Assal a réalisé plusieurs projets d’intégration des arts à l’architecture, notamment à l’École primaire de Mascouche et à celle de Lavaltrie en 1998. Surtout connue pour ses créations bidimensionnelles, elle conçoit également des œuvres en 3D instaurant des lieux imaginaires qui empruntent à l’univers personnel et intimiste. Ainsi transposés, métamorphosés, ces lieux deviennent des sortes d’archétypes en passant de l’espace privé à l’espace public. On retrouve les œuvres de l’artiste dans plusieurs collections importantes, dont la collection du Prêt d’œuvres d’art du Musée National des beaux-arts du Québec et la Banque d’œuvres d’art du Conseil des Arts du Canada.