VALADE, Dominique (1958)

Dominique Valade, L’Entretoise, 1984. Granit. Longueuil. Photo : Linda Brabant.

Dominique Valade détient une Maîtrise en arts visuels (1994) et un Doctorat en études et pratiques des arts (2004). Sa thèse portait sur le paysage et sa réactualisation dans l’œuvre sculpturale. Elle enseigne au Cégep du Vieux Montréal depuis 2005, et est membre de l’Atelier Circulaire de Montréal depuis 2012. Elle a réalisé de nombreuses œuvres publiques au Canada et à l’étranger. Dans les années quatre-vingt-dix, elle conçoit des installations composées d’objets pour plusieurs trouvés dans la nature et crée des microcosmes oniriques. Depuis, à partir d’expérimentations réalisées à la Papeterie Saint-Armand (Montréal), elle applique sur papier les techniques du shibori et du dévoré à l’aide du procédé sérigraphique. Il en résulte des œuvres hybrides qui combinent la sculpture, l’estampe et la création textile.

VOIR :
« Les énigmes du regard » de Serge Fisette, ESPACE, vol. 4 #1, p. 20.
« Sculpture : Séduction ’90 : Un bilan » de Charlotte Gingras, ESPACE, vol. 7 #1, p. 39.
« Semences et disséminations » de Dominique Valade, ESPACE #29, p. 29.
« Les énigmes du regard » de Serge Fisette, ESPACE, vol. 4, #1, p. 20.
« Sculpture publique : Une systématique d’organisation sociale » de Yvan Moreau, ESPACE #20, p. 14.

Catégories: