SARRASIN, Claire (1946)

Claire Sarrasin, Métamorphose D’Icare, 1985-1987. Acrylique clair et teinté, fils de soie, encre et cristaux liquides. 220 x 110 x 2,5 cm. Station de métro Parc, Montréal. Photo : Pierre Zabbal.

Après des études à l’Institut des Arts appliqués de Montréal, Claire Sarrasin passe à la haute couture et à la peinture de costumes de théâtre, pour ensuite se consacrer à la peinture sur soie. En 1970, elle est invitée à enseigner la teinture des tissus à l’École Nationale de Théâtre de Montréal et à l’École Nationale des Arts et Techniques du théâtre de Paris. En 1976, elle commence à recouvrir ses soies peintes de matière acrylique et développe une technique inédite de coulage qui donne l’illusion du verre. Depuis, elle expose régulièrement ses œuvres au Québec, en France et aux États-Unis. Parmi ses réalisations monumentales les plus importantes, il faut noter Métamorphose d’Icare installée dans le puits de lumière de la station Parc (1984-1986) du métro de Montréal et Mémoire Vive suspendue dans la serre d’exposition du Jardin Botanique de Montréal(1989)