POISSANT, Gilbert (1952)

Gilbert Poissant, Murale, 1988. Terre cuite émaillée. Station de métro Outremont, Montréal. Photo: Alexandre Nunes.

Gilbert Poissant a d’abord étudié la céramique et fait des stages professionnels en gravure, en sculpture sur pierre, en infographie, en thermographie et en travail du verre à froid. En 1980, il fait un séjour à la Banff School of Fine Arts et quitte la même année pour la France grâce à une bourse de recherche. Depuis 1983, il conçoit fréquemment des œuvres de céramique intégrées à l’architecture dans divers lieux, par exemple à la station Outremont (1983) du métro de Montréal et à l’École de Technologies de Montréal (2007). En 2007, il crée sur place une œuvre permanente au FuLe International Ceramic Art Museum à Fuping, en Chine et, en 2008, il construit à Montréal une installation intérieure gigantesque, Le Jeu du collectionneur (2008), composée de centaines d’objets trouvées et collectionnés depuis des années : plateaux, marteaux, dés à jouer, formes à chapeaux et autres assemblés en une véritable ville utopique.

VOIR :
« Gilbert Poissant : Céramique contemporaine et archéologue du sensible » de Marie-Michèle Cron, ESPACE, vol. 7, n° 3, p. 48.
« Gilbert Poissant : Fusionner l’épars » de Serge Fisette, ESPACE #23, p. 30.
« Mais, à quoi peut donc bien servir un atelier ? » de Véronique Rodriguez, ESPACE #57, p. 9.
« Gilbert Poissant : L’artiste comme collectionneur » de Pascale Beaudet, ESPACE #85, p. 27.