MORELLI, François (1953)

François Morelli, Hip-Hop, 1998. Fil métallique et patins à roulettes. 84 x 202 x 40 cm. Photo : Paul Litherland.

Titulaire d’un Baccalauréat en arts de l’Université Concordia (1975) et d’une Maîtrise en arts de l’Université Rutgers du New Jersey (1983), François Morelli est professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il est sculpteur, installateur et performeur, ayant exposé ses œuvres au Canada, aux États-Unis et en France En 2011, le Conseil des arts et des lettres du Québec lui remet le Prix d’artiste en résidence au studio de New York. Le thème de la domesticité traverse sa pratique où des objets coutumiers, parfois de faux fragments de corps humains, mettent de l’avant la notion de la lourdeur de l’existence, tels des lieux clos critiques et ironiques, des utopies actuelles quant à une totale liberté et une absolue transparence de l’information.

VOIR :
« François Morelli : Forêt suspendue » de Carl Johnson, ESPACE, vol. 7, #3, p. 16.
« Le corps morcelé : L’enveloppe épidermique et le vêtement comme forme d’érotisation dans l’art » de Jocelyne Lupien, ESPACE #23, p. 25.
« Les offrandes de Morelli » de Jack Ruttan, ESPACE #24, p. 39.
« Hochelaga-Maisonneuve. Évolution et perspectives » de Claude Paul Gauthier, ESPACE #64, p. 7.
« 1997, François Morelli, L’Escadron : Sortir de l’apathie » de Bernard Lamarche, ESPACE #81, p. 21.
« Chemin faisant » de Gilles Daigneault, ESPACE #93, p. 24.

Catégories: