MOREL, Dominique (1950)

Dominique Morel, La branche est dans l’arbre No 2, 2002-2003. Bois, corde, aluminium, cuir, feutre, cire, visses. 85 x 145 x 35 cm. Photo : Guy, L’Heureux.

Titulaire d’un Baccalauréat en arts plastiques (1984) et d’une Maîtrise en arts plastiques (1987) de l’Université du Québec à Montréal, où elle a été ponctuellement chargée de cours entre 1987 et 1994, Dominique Morel privilégie pour ses sculptures hautement symboliques la corde, le bois, le latex, la fibre de verre, le plâtre, la cire et l’aluminium. Les étranges artefacts fréquemment référentiels au règne végétal, entre autres Métaphores végétales (2001) et La branche est dans l’arbre (2003), questionnent la tromperie des apparences sur un ton humoristique qui n’est pas dépourvu d’évocations sexuelles par leurs formes hybrides.

VOIR:
« Femmes, corps et âme », ESPACE #37, p. 40.