HEWARD, John (1934-2018)

John Heward, Untitled (abstraction), 1988-2012. Huile, acrylique, rayonne, métal, 184 x 564 cm. Photo : Guy L’Heureux

Possédant une formation universitaire en histoire et en littérature, John Heward a poursuivi une démarche singulière en privilégiant un art spontané, direct et profondément humaniste. Axée sur l’expérimentation, à la limite de la figuration et de l’abstraction, sa recherche transgresse les pratiques et les genres convenus. À la fois peintre, performeur, sculpteur et musicien, il a présenté ses œuvres au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Chine, tout en réalisant de nombreux concerts et enregistrements de musique contemporaine, jazz et improvisation. Parmi les expositions collectives auxquelles il a participé, mentionnons Traffic : Conceptual Art in Canada c. 1965 to 1980 (2010-2012), Québec/New York (2001), Peinture, Peinture (1998), La Biennale de Montréal (1998) et Stations (1987). En 2008, le Musée national des beaux-arts du Québec lui consacrait une importante rétrospective, John Heward. Un parcours/Une collection, et il recevait le Prix Paul-Émile-Borduas en 2012.

VOIR:
« John Heward » de James D. Campbell, ESPACE #89, p. 39.