HÉBERT, Henri (1884-1950)

Henri Hébert dans son atelier devant sa statue de Louis-Hippolyte LaFontaine pour le monument LaFontaine, 1930 MQFH, H-22-B-1.

Fils du sculpteur Louis-Philippe Hébert (1850-1917), Henri Hébert a produit des sculptures monumentales, dont le monument Sir Louis-Hippolyte LaFontaine au parc du même nom, à Montréal et des monuments funéraires importants, notamment le Monument commémoratif de la guerre, à Outremont et le monument L.-O. David, au cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Outre une carrière d’enseignant, il a exposé régulièrement à l’Académie royale des arts du Canada, au Salon du printemps de l’Art Association de Montréal et à l’Art Club de Montréal. Il sera l’un des propagandistes de la modernité au Québec et fera partie du cercle d’amis qui fondera Le Nigog, la première revue d’avant-garde québécoise sur l’art et la littérature, publiée de 1918 à 1919. En 1922, il devient membre de l’Académie royale des arts du Canada et, en 1928, fonde avec les sculpteurs Frances Loring, Emanuel Hahn, Florence Wyle et Elizabeth Wyn Wood, la Société des Sculpteurs du Canada qui se consacrera à la promotion de la sculpture contemporaine au pays. En 1940, il voit l’ensemble de son œuvre être consacrée lorqu’il reçoit un Doctorat Honoris causa de l’Université de Montréal.