FILION, Armand (1910-1983)

Armand Filion, Sans titre. Bas-relief. Aréna Maurice-Richard, Montréal. Photo : Alexandre Nunes.

Armand Filion a mené une double carrière de sculpteur et de professeur. On lui décerne, en 1953, le Premier Prix d’excellence de l’IRAC (Architecture Canada) ainsi que le Deuxième Prix de sculpture au Concours artistique de la province de Québec et le Premier Prix en 1959. Il sera Membre associé de l’Académie Royale du Canada, de la Société des Sculpteurs du Canada et de celle du Québec. Dans sa production, il est demeuré fidèle à la figure et a représenté le corps humain en variant les styles et les matériaux et en privilégiant des formes pures et stylisées qui l’amèneront vers une plus grande géométrisation et, plus tard, vers l’abstraction. Intéressé par la sculpture architecturale, il a travaillé en collaboration avec des architectes et produit de nombreuses sculptures et murales pour des édifices. Parmi elles : une Vierge en ronde-bosse (c. 1952) sur la façade du Collège Édouard-Montpetit à Longueuil ; des bas-reliefs pour l’entrée principale de l’aréna Maurice-Richard à Montréal en 1960. Ses œuvres se retrouvent également au Centre récréatif Gadbois à Saint-Henri, à l’École Sainte Bernadette-Soubirou à Montréal, à l’École de Danville à Asbestos et à l’Église Saint-Nicolas à Montréal.

VOIR :
« Les espaces de l’être » de Serge Fisette, ESPACE, vol. 4 #3, p. 9.
« Le déplacement de la sculpture-fontaine La Joute de Riopelle, un débat national en art public » de Danielle Doucet,  ESPACE #64, p. 24.

Catégories: