COUVREUR, Daniel (1944-2013)

Daniel Couvreur, Chaos, 1989. Marbre, bronze, bois, terre. 155 x 160 cm.

Outre des études à la Heatherly School of Fine Arts de Londres (1964), à la Banff School of Fine Arts (1965-1966) et à l’École des beaux-arts de Montréal, Daniel Couvreur s’est initié aux techniques du marbre lors de plusieurs séjours en Italie entre 1972 et 1984. Au Centre culturel canadien à Paris, en 1977, il participera d’ailleurs à une exposition de sculpteurs canadiens travaillant à Pietrasanta. Il a été invité à de nombreux symposiums à travers le monde, tant au Japon (1977) qu’en Allemagne (1987), en Égypte (1997) et à Taiwan (1999). Ses sculptures et ses toiles, qui sont fortement marquées par les cultures amérindiennes ou autochtones de tous les continents, renvoient à des archétypes primitifs.

VOIR :
« Couvreur… Un effleurement du tragique » de Joëlle Morosoli, ESPACE, vol. 6, n° 3, p. 51.