CORNET, Lucienne (1937)

Lucienne Cornet, Le Quatuor d’airain, 1996. Bronze. 300 x 1500 x 600 cm. Centre des congrès de Québec. Photo : Louise Bilodeau.

Lucienne Cornet étudie à l’École des beaux-arts de Toulon et obtient un Diplôme d’enseignement du dessin et des arts plastiques. Elle suit également des stages en gravure au Québec et détient une Maîtrise en arts visuels de l’Université Laval. Installée au pays depuis 1969, elle est citoyenne canadienne depuis 1973. En plus d’enseigner dans diverses universités québécoises, elle pratique la peinture, la sculpture, l’installation, l’estampe et le dessin. En sculpture, elle privilégie le métal, la pierre, la terre et le bois. À une grande simplicité des formes, s’ajoute un aspect poétique et intime. Son travail démontre un intérêt particulier pour la mise en scène, la nature, la culture, le nomadisme et le sauvage. Parmi ses œuvres intégrées à l’architecture : Le quatuor d’airain au Centre des congrès de Québec, Métamorphoses pour le foyer de la Salle Albert-Rousseau à Sainte-Foy et L’homme rivière à l’Édifice Price à Québec. Elle a reçu le Prix d’excellence du Conseil de la culture de la région de Québec (1992) ; l’insigne de Chevalier de l’ordre national des arts et des lettres du ministre de la Culture de France (2000) ; et le Prix Télé-Québec lors de la 7e Biennale d’Alma en 2001.

VOIR :
« Lucienne Payan Cornet : Mémoire vive et Le Quatuor d’Airain » de Guy Cloutier, ESPACE #38, p. 44.
« Lucienne Cornet : Nomadisme et rêverie » de Philippe Langlois, ESPACE #65, p. 40.

Catégories: