BELLEMARE, Pierre (1949)

Pierre Bellemare, La petite valise, 2013. Bois, métal et encre de chine. 20 x 26 x 6 cm. Photo : Karine Larocque.

Pierre Bellemare a étudié le dessin et la peinture au Séminaire de Sherbrooke ainsi que l’histoire de l’art, la philosophie et la littérature française au Collège régional Bourgchemin. Il expose son travail depuis 1972. En 1989, il présente Exposition Bleu et Orange où des objets trouvés, assemblés avec une grande économie de moyens, posent un regard critique sur la nature de l’œuvre d’art et donc sur son regardeur. En 2003, la commissaire Pascale Beaudet l’invite à monter une exposition au Musée de Lachine, intitulée Au plus profond du repos. L’artiste nous fait entrer de plein pied dans un rituel, celui du créateur qui marque l’espace d’une œuvre éphémère où convergent les êtres. Utilisant des matériaux comme le ciment, le bois, le caoutchouc et l’encre de Chine, il affirme que sa démarche ne relève pas tant de l’art abstrait que de l’art brut. D’ailleurs, il dirige un atelier d’art à la Fondation des impatients à Montréal qui vient en aide à ceux qui souffrent de maladie mentale.

VOIR :
« Pierre Bellemare, habiter la mémoire des hommes » de Alain Gignac, ESPACE, vol. 6 #1, p. 44.