VOYER, Sarla (1955)

Sarla Voyer,  La maison fantôme,  2002. Papier blanc, broches, plumes d'oie, papier vélin, photographie. 310 x 671 x 122 cm. Photo : Martine Doyon.
Sarla Voyer, La maison fantôme, 2002. Papier blanc, broches, plumes d'oie, papier vélin, photographie. 310 x 671 x 122 cm. Photo : Martine Doyon.

Sarla Voyer détient un Baccalauréat (1993) et une Maîtrise en arts plastiques (1997). Elle a fait des stages de perfectionnement à l’Université York à Toronto en 1991 et à Boissano en Italie en 1995. Elle est membre du conseil d’administration du Centre Clark depuis 2004 et présidente depuis 2008. Bien qu’elle présente parfois des objets inventés intimistes, elle réalise des installations immenses qui envahissent les murs et le sol des galeries et définissent des territoires toujours quelque peu fantomatiques en raison, notamment, de l’utilisation systématique du blanc mis en valeur par des éclairages judicieux. Tant par leur titre que par leur forme et leur étalement dans l’espace, La maison fantôme (2002) et Mémorial (2010) sont les œuvres les plus représentatives de son travail

VOIR :
ESPACE #61, p. 28. http://www.erudit.org/culture/espace1041666/espace1048351/9248ac.pdf
ESPACE #75, p. 14. http://www.erudit.org/culture/espace1041666/espace1049539/8924ac.pdf
ESPACE #75, p. 15. http://www.erudit.org/culture/espace1041666/espace1049539/8925ac.pdf
ESPACE #85, p. 7. http://www.erudit.org/culture/espace1041666/espace1049791/9065ac.pdf
ESPACE, # 96, été 2011, p 29. http://erudit.org/culture/espace1041666/espace1801768/63928ac.pdf

Catégories: