ROLLAND, Dominique (1954)

Dominique Rolland, Le phare d’Archimède,1986. Acier, granite et néon. 1066 cm (H). Lachine. Photo : Claudette Desjardins.
Dominique Rolland, Le phare d’Archimède,1986. Acier, granite et néon. 1066 cm (H). Lachine. Photo : Claudette Desjardins.

Dominique Rolland a étudié à l’Université du Québec à Montréal. En 1983, il fonde le Centre des arts contemporains du Québec à Montréal. En 1985, il est l’instigateur du Symposium de sculpture de Lachine et du Musée plein air qui deviendra l’un des plus grands musées à ciel ouvert du Canada. Organisateur dynamique de nombreux événements culturels, il est également sculpteur, et ses œuvres font partie des collections muséales québécoises. Il a conçu des œuvres marquantes, dont Christian, installée au pavillon Judith-Jasmin de l’Université du Québec à Montréal (1980), une œuvre monumentale de pierre calcaire pour la cour du CSLC du Marigot à Laval (1982), ainsi que deux œuvres colossales pour le parc René-Lévesque à Lachine : Le Phare d’Archimède (1986) et Déjeuner sur l’herbe (1993), cette dernière étant une citation tridimensionnelle du célèbre tableau d’Édouard Manet, les personnages en moins, auxquels viennent se substituer les promeneurs. Dans leur ensemble, ses créations ont pour caractéristique de condenser les temps et d’inviter un vaste public à entrer dans une Histoire vivante en perpétuel recommencement.

VOIR :
« Lachine : Récentes acquisitions », ESPACE #34, p. 40.

Catégories: