QUMAALUK, Levi (1919-1997)

Levi Qumaaluk, sans titre, 1973. Pierre, stéatite, 31 x 25 x 40 cm. Collection d'art inuit du Nunavik. Photo © Institut culturel Avataq.
Levi Qumaaluk, sans titre, 1973. Pierre, stéatite, 31 x 25 x 40 cm. Collection d'art inuit du Nunavik. Photo © Institut culturel Avataq.

Né près de la rivière Kugoalu, au sud de Puvirnituq, l’artiste inuit Levi Qumaaluk vient d’une famille très influente dans le domaine de la sculpture. Lui et ses frères Jusi, Inukpak et Tania ont commencé très tôt à sculpter pour subvenir aux besoins de la famille, mais il était le seul à savoir comment faire des estampes. Ses travaux sont caractérisés par le thème de la survivance des Inuits dans un environnement nordique extrêmement froid. En lien avec cette thématique, on retrouve les activités quotidiennes de la chasse, de la mère et l’enfant, mais aussi l’émergence des légendes inuites. Devant ces sculptures très personnelles, le spectateur est confronté à une interprétation inhabituelle de la réalité de la vie traditionnelle des Inuits. Qumaaluk était très pointilleux et précis sur les détails de ses compositions, que ce soit les tentes, les vêtements ou les kayaks. Depuis le début des années 1960, il a réalisé plusieurs impressions en pierre dont certaines, depuis 1979, font partie de collections. Aujourd’hui, Levi Qumaaluk est l’un des artistes inuits les plus reconnus sur le marché de l’art et l’un des plus prolifiques et talentueux sculpteurs de sa génération.