PAGÉ, Lewis (1931-2007)

generic_grey

Lewis Pagé étudie à l’École technique de Québec (1948-1952) et à l’École des beaux-arts de Québec (1957-1961). En 1963, il réalise douze chapiteaux en pierre à la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, ainsi que le maître-autel, l’ambon et l’autel latéral à l’église Saint-Yves. En 1965, il exécute Colloque, trois figures stylisées devant le ministère de la Culture et des Communications à Québec. Puis, il suit des stages de fonderie à Elliot Lake (Ontario), où il se spécialise en coulage du bronze à la cire perdue (1967). En 1968, il met en place une première fonderie d’art à Québec dans le quartier Saint-Jean-Baptiste. En 1970, son œuvre Famille assise est choisie par le gouvernement du Québec pour l’Exposition universelle d’Osaka. De 1971 à 1974, il effectue un stage de fonderie d’art à Genève, puis ouvre une seconde fonderie dans le quartier Saint-Roch de Québec. Dans les années suivantes, il fait deux autres stages à New York et à Santa Fe (É.U.) et participe au développement de la Fonderie d’art d’Inverness. Parmi ses principales réalisations monumentales, il faut noter Étude en sol (1972) à Sainte-Foy, Dispute philosophique (1972) au Grand Théâtre de Québec, et Introspection (2007) à Saint-Martin en Beauce, village de son enfance. Outre ses œuvres publiques, il a conçu un grand nombre de pièces en bronze de petit format qui font aujourd’hui partie de collections privées.

Catégories: