OSTERRATH, Pierre (1939)

Pierre Osterrath, Mimésis, 2001. Aluminium anodisé et verre antique thermoformé. 280 x 390 x 200 cm. Théâtre de La Bordée, Québec. Photo: Yvan Binet.
Pierre Osterrath, Mimésis, 2001. Aluminium anodisé et verre antique thermoformé. 280 x 390 x 200 cm. Théâtre de La Bordée, Québec. Photo: Yvan Binet.

Né en Belgique et fils de verrier, Pierre Osterrath émigre au Québec en 1953. En 1967, il ouvre son propre atelier de verrerie, et débute une fructueuse collaboration avec Jordi Bonet, Frédéric Back, Marcelle Ferron, Fernand Leduc, Jean-Paul Mousseau, Alfred Pellan et Claude Théberge. Il a été professeur au département d’arts visuels de l’Université Laval pendant trente-deux ans. Il a conçu de nombreuses œuvres d’art public très colorées, dont trois murales de verre pour le métro de Montréal : Hommage aux fondateurs de la ville de Montréal (avec Pierre Gaboriau) pour la station Berri-UQAM (1969) ; deux vitraux (en collaboration avec Mario Merola) pour la station Charlevoix (1976) et trois vitraux pour la station Du Collège (1982). Il a également créé une sculpture pour le mausolée La Pietà du cimetière Notre-Dame-des-Neiges, Transmutation (1996) et, pour le même cimetière, une sculpture extérieure monumentale de verre et de bronze (1999). Une de ses plus récentes œuvres est Mimesis pour le Théâtre de la Bordée de Québec (2000).

Catégories: