NEUMARK, Devora (1959)

Devora Neumark, Marked Like Some Pages in a Book, 1997-2003. Papier. 16 x 6,3 cm. Photo : Marie-Orphée Duval.
Devora Neumark, Marked Like Some Pages in a Book, 1997-2003. Papier. 16 x 6,3 cm. Photo : Marie-Orphée Duval.

Native de Brooklyn, New York, Devora Neumark détient un Baccalauréat en arts (1983) et un Doctorat en humanités (2013) de l’Université Concordia. Dans sa thèse, elle questionne le rôle des arts interdisciplinaires comme cadre d’une réflexion sur les individus exilés et forcés à se créer un nouveau chez-soi. Dans quelle mesure, demande-t-elle, les souvenirs interviennent-ils dans cette adaptation ? Quelle est la place des critères de beauté dans l’aménagement du foyer ? La mémoire des traditions recouvre d’ailleurs sa pratique antérieure, tant dans ses performances individuelles ou collectives que dans ses installations à forte teneur politique et sociale. En 1994, elle a été initiatrice et coorganisatrice (avec Regine Basha) du Symposium international d’arts visuels et identités juives au Centre Saidye Bronfman de Montréal. En 2008, elle se joint à RÉSEAU pour la stratégie de la Communauté urbaine de Montréal autochtone. Elle élabore présentement projet de performances dans plus de 1000 sites miniers abandonnés au Québec et en Ontario.

VOIR :
« D’un millénaire à l’autre » de Bernard Lamarche, ESPACE #54, p. 16.
« L’approche de l’art public : les usages et les discours » de Christian Ruby, ESPACE #60, p. 31.
« Un art public inostensible » de Patrice Loubier, ESPACE #65, p. 27.

Catégories: