NAYLOR, David (1948)

David Naylor, Somewhere, sans titre (divan), 2004. Bois, plâtre, ocre naturelle. 69 cm x 227.5 cm x 109.5 cm. Collection de l'artiste. Photo : Guy L'Heureux.
David Naylor, Somewhere, sans titre (divan), 2004. Bois, plâtre, ocre naturelle. 69 cm x 227.5 cm x 109.5 cm. Collection de l'artiste. Photo : Guy L'Heureux.

C’est un séjour au Québec pendant Expo 67 qui incite David Naylor à quitter l’Université de Saskatchewan pour l’École des beaux-arts de Québec. Spécialisé en gravure, il va vers la sculpture au contact de Marcel Jean et devient professeur et directeur du département des arts visuels de l’Université Laval. Dans l’ensemble de sa pratique, il exploite la résistance des matériaux et crée des « métamorphoses » cubiques en découpant des meubles (tables, divans) dont il ne conserve que la structure de bois et l’enduit de matières friables (cendres, plâtre). L’aspect du matériau apparaît ainsi nettement en opposition avec la fonction initiale de l’objet. Le Musée national des beaux-arts du Québec et le Musée régional de Rimouski lui ont consacré des expositions individuelles respectivement en 1981 et 1992. Son œuvre Somewhere, sans titre, (gros fauteuil dénudé) est caractéristique de son travail.

ESPACE, #55, p. 40. http://erudit.org/culture/espace1041666/espace1049105/9450ac.pdf

Catégories: