FORTIER, Louis (1962)

Louis Fortier, Déroutes quotidiennes. Programmes longs dit de la reconstruction (avatars, angles, moules et fuites)(détail/detail), 2005-2007. Cire et pigments, dimensions variables/Wax and pigment, variable dimensions. Photo : Guy L'Heureux.
Louis Fortier, Déroutes quotidiennes. Programmes longs dit de la reconstruction (avatars, angles, moules et fuites)(détail/detail), 2005-2007. Cire et pigments, dimensions variables/Wax and pigment, variable dimensions. Photo : Guy L'Heureux.

Louis Fortier est un artiste sculpteur né dans la ville de Québec. Il vit et travaille actuellement à Montréal. Louis Fortier détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université de Laval (1991) de même qu’une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal (1994). Lors de son parcours professionnel, il participe à plusieurs projets d’expositions solos et collectives à travers le Québec, comme par exemple l’exposition La tête au ventre présentée à la galerie Leonard & Bina Ellen de l’Université Concordia en 2007, de même que l’exposition Hot Wax à la Rooms Art Gallery à St-John’s (Terre-Neuve) la même année ou encore l’exposition César et moi (2009) à la galerie Donald Brown. Depuis quelques années, l’artiste travaille exclusivement à partir de son visage qu’il moule abondamment, constituant le motif générique d’une importante série de sculptures, chaque fois différentes dans leurs distorsions. En présentant des galeries de portraits, le travail de l’artiste propose une étude sociologique de caractères psychologiques à travers des sculptures aux physiologies surprenantes, révélant des états d’âmes. Entre la condition imprévisible des matériaux, tels que le plâtre ou la cire, et la nature éphémère des émotions, l’artiste accorde alors à ses autoportraits une plus grande charge émotive en travaillant la dérive et l’excès des déformations, à l’image de la vie quotidienne et de ses fugaces accidents. Par ailleurs, Louis Fortier obtient plusieurs bourses, notamment celles du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada, et certaines de ses œuvres font parties de la collection du Musée national des beaux-arts du Québec.