LABRIE, Lise (1952)

Lise Labrie, La scatosphère, 2004. Drain agricole, compost de vers de terre, assiette contenant herbe de blé. 900 cm. Photo  avec l’aimable autorisation de l’artiste.
Lise Labrie, La scatosphère, 2004. Drain agricole, compost de vers de terre, assiette contenant herbe de blé. 900 cm. Photo avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Titulaire d’un Baccalauréat en enseignement, d’un Certificat en art et artisanat (Université du Québec à Chicoutimi) et d’un Baccalauréat en science et lettre (Université de Grenoble, France), Lise Labrie s’intéresse à l’archéologie, l’ethnologie, l’histoire, particulièrement aux rituels qui rapprochent l’homme de la nature. Utilisant des matériaux naturels, fossiles, ossements, phanères et empreintes d’animaux, elle développe une approche environnementale par la pratique de l’installation, de l’in situ et de l’intégration des arts à l’architecture. En partant de l’esprit du lieu, de sa dimension sociale, politique et écologique, elle élabore signes, symboles et structures qui interrogent l’héritage des sociétés contemporaines. Elle a, entre autres, participé à l’exposition Esprits des lieux en 1987 au Musée régional de Rimouski et à la première Biennale des arts visuels de l’Est du Québec en 1984 au Musée du Bas-Saint-Laurent à Rivière-du-Loup. Elle a également coordonné le Symposium international ArtNature (Le Bic) en 1995 et participé en tant que commissaire aux événements Neige sur neige (Le Bic, 1996) et Métissage (Saint-Jean-Port-Joli, 1994).

VOIR:
ESPACE, vol. 4, no 1, p. 25.
http://erudit.org/culture/espace1041666/espace1041679/9115ac.pdf

Catégories: