COULOMBE, Jacques (1941)

Jacques Coulombe, Ruisseau II, 1989. Tôle galvanisée et pierre de rivière. 200 x 300 x 50 cm. Photo avec l'aimable autorisation de l'artiste.
Jacques Coulombe, Ruisseau II, 1989. Tôle galvanisée et pierre de rivière. 200 x 300 x 50 cm. Photo avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Se définissant comme autodidacte, Jacques Coulombe poursuit une démarche soutenue depuis le milieu des années soixante dans laquelle il privilégie divers matériaux tels le fer, l’acier, l’aluminium, le plexiglas, la résine polyester, le béton et le bois. Membre fondateur de La Chambre blanche, il s’implique dans de nombreux organismes et événements, notamment l’Association des artistes de Charlevoix, le collectif Regard, le Village des arts au Festival international de la jeunesse (1974) et le colloque Régionalisation ou centralisation des arts visuels tenu à Sherbrooke en 1978. Outre des expositions individuelles et collectives, il a réalisé des œuvres d’intégration à l’architecture (entre autres à Beauport et à Saint-Raymond de Portneuf) et plusieurs sculptures monumentales (au Musée d’art contemporain de Montréal (1974), au Musée Louis-Hémon à Péribonka (1985), aux Studios d’été de Saint-Jean-Port-Joli (1992), etc.).

VOIR :
ESPACE, vol. 7, n° 1, p. 22.
http://www.erudit.org/culture/espace1041666/espace1046851/9867ac.pdf

Catégories: