CHARETTE, Denis (1963)

Photo à venir... / Picture to come...
Photo à venir... / Picture to come...

Né dans la région de l’Outaouais, de descendance algonquienne, Denis Charrette est un artiste-sculpteur autodidacte qui puise son inspiration dans sa culture autochtone. La sculpture est, pour lui, une activité artistique, mais aussi spirituelle. Il s’inspire des légendes algonquiennes, mais aussi de la nature, des éléments et des animaux. Pour créer ses œuvres, il utilise diverses matières naturelles, dont le bois, la pierre, le sable et la neige. Depuis le début des années 2000, l’implication de l’artiste est de plus en plus croissante sur la scène artistique locale et nationale. Il représente la ville de Gatineau à Burnaby (Colombie-Britannique) pour un échange culturel entre les deux villes (2000). Pendant cinq ans, au festival Merveilles de sable de Gatineau, Denis Charrette participe au concours national de sculptures de sable. En 2005, il reçoit une bourse du Conseil des arts du Canada pour aller étudier l’art totémique dans l’Ouest canadien. À son retour, il met en pratique ses connaissances acquises sur l’art totémique en participant à plusieurs évènements, dont le festival Présence autochtone (2005-2008). Lors d’un échange commercial entre la Chine et le Canada, en 2005, il expose à la galerie autochtone Khewa (Québec). En 2006, ses œuvres majeures sont présentées à l’Espace Pierre Debain à Gatineau. Au cours de sa carrière, il a réalisé plusieurs œuvres, dont La rivière métisse (2008), influencée par la cosmogonie algonquienne, et Winibiki pinéci, l’oiseau tonnerre, un totem présenté au parc Oméga à Montebello (2011).