CHARBONNEAU, Jacques (1943)

Jacques Charbonneau, Le roi, la reine et le fou, 2014. Pièces automobiles, ciment, métal rouillé, peintures métalliques. Photo avec l’aimable autorisation de l’artiste.
Jacques Charbonneau, Le roi, la reine et le fou, 2014. Pièces automobiles, ciment, métal rouillé, peintures métalliques. Photo avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Artiste en art visuel depuis 1970, Jacques Charbonneau est reconnu dans le domaine du Copy Art, des arts numériques et du Recycl’Art. Il a exposé au Québec, au Canada, aux États-Unis, en Amérique latine et en Europe. À Montréal, il a fondé la Galerie Motivation V (1979), le Centre Copie-Art (1982) et la Galerie Arts Technologiques (1992). En 2004, il crée le Centre d’art contemporain de l’Outaouais (CACO) et le Festival du Recycl’Art de Montpellier visant à offrir à la communauté artistique un lieu de recherche novateur dans la région de l’Outaouais. La première édition, en 2004, regroupait près d’une quarantaine d’artistes. Parmi ses expositions personnelles, notons Anthropie (2006) au Musée d’art contemporain des Laurentides et Photogéniques (2000) à la Maison des Arts de Laval. Il a également présenté des performances et des œuvres vidéographiques, conçu et réalisé des catalogues d’exposition, et participé à plusieurs colloques et conférences.

VOIR :
« Gloses sur le concept d’appropriation en arts visuels » de Monique Langlois, ESPACE #35, p. 21.
« La sculpture et ses entours » de Serge Fisette, ESPACE #70, p. 5.
«Réexposer ou produire l’oeuvre originale? » de Francine couture, ESPACE #71, p. 6.