CARDIN, Josée (ou Marie-Josée) (1955)

generic_grey

Diplômée en arts de l’Université du Québec à Montréal en 1984, Josée Cardin participe au Symposium international de sculptures qui se tient à la Place Ville-Marie en 1991. En 1994, elle présente La mémoire des objets chez Dare-Dare et Suites urbaines au Centre des arts contemporains du Québec à Montréal. L’œuvre est développée à partir de nombreuses images photographiques de passants, d’affiches et de façades d’édifices de divers quartiers de la ville. Les images sont mêlées à des objets en céramique placés au mur et au sol. Il s’agit d’une œuvre sociale questionnant le privé et le public, le sacré et le profane dans l’univers montréalais. Le travail de Cardin s’articule autour de la notion d’accumulation où plusieurs objets sont regroupés en installations recréant, à échelle réduite, des lieux associés à l’architecture ou au territoire.

VOIR :
« Espace-temps… Péché-mortel » de Madeleine Dorée, ESPACE, vol. 5 #1, p. 37.

Catégories: