BOURASSA, Guy (1956)

Guy Bourassa, Dialogue avec les oiseaux, 2001. Photo : avec l'aimable autorisation de
l’artiste.
Guy Bourassa, Dialogue avec les oiseaux, 2001. Photo : avec l'aimable autorisation de l’artiste.

Guy Bourassa fonde son travail sur l’emboîtement du discours plastique et du propos sur l’espace, intérieur ou extérieur. La compréhension des œuvres s’effectue dans la durée, par la mise en mouvement du spectateur qui doit circuler d’une œuvre à une autre. La figure humaine est souvent présente, mais métaphorisée, représentée par un attribut : chemise, soulier, manteau, élément architectural. En 2001, il participe à l’exposition Bruits de fond au Centre d’Arts Orford qui regroupe des environnements sonores. Il présente Dialogue avec les oiseaux (2001) où un profil de visage, découpé directement au sol et rehaussé d’un semis de trèfles et de cosmos, semble entretenir une conversation avec de faux oiseaux. En 1989, il participe à la Biennale canadienne d’art contemporain du Musée des beaux-arts du Canada. On lui doit également quelques projets d’intégration d’oeuvre d’art à l’architecture, notamment à la bibliothèque de Rivière-des-Prairies (Montréal, 1999).

VOIR :
« Guy Bourassa : Figure d’effacement(?) » de François Dion, ESPACE, vol. 6 #4, p. 42.
« Bruits de fond : Une exposition d’environnements sonores » de Gaston St-Pierre, ESPACE #59, p. 17.