BAXTER, Bonnie (1946)

Bonnie Baxter, Rewind, 2005. Impressions digitales, projections vidéo, gravures et impressions sur bois, métal, plexi, écrans LCD. Photo : Lucian Lisabelle.
Bonnie Baxter, Rewind, 2005. Impressions digitales, projections vidéo, gravures et impressions sur bois, métal, plexi, écrans LCD. Photo : Lucian Lisabelle.

Après un long séjour en Italie, Bonnie Baxter s’installe au Québec en 1969 et, à partir de 1984, enseigne à l’Université Concordia. Elle est originaire des États-Unis (Texarkana, Texas) et détient une maîtrise du Vermont College of Fine Art, Norwich University. Dans sa production, elle privilégie les médias imprimés et la projection vidéo pour créer des images denses qu’elle travaille par strates afin de lier différents niveaux de significations. Elle réalise également des projets d’intégration des arts à l’architecture, par exemple à l’École primaire de l’Envolée (Blainville) en 1994 et à l’École primaire Au Boisée (Saint-Eustache) en 1998. Elle a fondé l’Atelier du Scarabée, un studio d’impression personnalisée, et en est la directrice depuis 1985. Baxter est lauréate du Prix à la création artistique en région du Conseil des arts et des lettres du Québec (2005), et du Prix Charles-Biddle (2017) qui souligne l’apport culturel d’une personne ayant immigré au Québec. Ses œuvres font partie de diverses collections importantes, dont celles du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée d’art contemporain des Laurentides, de Bibliothèque et archives nationales du Québec et de Bibliothèque et Archives Canada.

VOIR :
« Aux confins de l’oeuvre » de Serge Fisette, ESPACE #74, p. 5.