ARCHAMBAULT, Pascale (1960)

Pascale Archambault,  Berceau - Capteur de rêves, 2008. Collection privée Isabelle de Mévius.
Pascale Archambault, Berceau - Capteur de rêves, 2008. Collection privée Isabelle de Mévius.

Née à Québec, Pascale Archambault est une sculpteure travaillant divers matériaux comme la pierre, le bois, l’acier et le bronze. Elle étudie à l’École de sculpture sur bois de Saint-Jean-Port-Joli vers la fin de 1976 à 1978. En 1987, elle décroche son baccalauréat en arts plastiques à l’Université du Québec à Montréal et commence sa carrière d’artiste professionnelle. Son travail est présenté dans de nombreuses expositions individuelles et collectives depuis le début des années 1980. À partir de la décennie suivante, l’artiste commence à exposer ses œuvres dans de nombreuses institutions reconnues et dans différents symposiums de sculpture au Canada et à l’étranger. Son art est essentiellement figuratif et très expressif. Pascale Archambault utilise ses matériaux de prédilection et des objets récupérés pour diverses installations sculpturales qu’elle présente de manière narrative et théâtrale. Quelques-uns de ses thèmes sont en lien avec les contradictions de l’être humain. Parmi ses œuvres majeures, on compte le monument Desjardins Au seuil d’un siècle (2000), installé au siège social de la Fédération Desjardins, à Lévis, et la Traversée sans retour (2001) au cimetière de l’Hôpital général de Québec. Ses sculptures font partie de plusieurs collections privées et publiques, dont le Musée national des beaux-arts du Québec, la Fondation Urunday (Argentine) et le Cirque du Soleil (Montréal).