OTIS, Serge (1938-1983)

Serge Otis, Les quatre saisons, 1964. Métal. Photo anonyme.
Serge Otis, Les quatre saisons, 1964. Métal. Photo anonyme.

Après ses études à l’École des beaux-arts de Montréal (1963), Serge Otis voyage à travers le Canada, les États-Unis, l’Europe et le Mexique. À son retour, il se taille rapidement une réputation d’envergure avec son œuvre Fleurs (huit pieds de hauteur) faite de tiges de métal solidifiées dans le béton, et Spirals unlimited, une installation de tiges de métal spiralées exposée au Musée d’art contemporain de Montréal (1969). Dans les années soixante-dix, il participe à de nombreuses expositions, notamment au Symposium de sculpture sur bois au parc Samuel-Holland à Québec (1970). Au cours de cette période, il s’adonne parallèlement au dessin au crayon feutre sur plaques d’aluminium. Jusqu’à son accident mortel survenu le soir du vernissage de son exposition au Cégep de Matane, il se consacre à la série des Mutants : étranges figures fabriquées de métal rouillé, par exemple, l’Ancêtre, une immense créature mi-oiseau mi-dragon installée au Mont Saint-Pierre. Il aura été un chef de fil du renouveau de la sculpture québécoise dans les années soixante et soixante-dix.

VOIR :
ESPACE #91, p. 26. http://www.erudit.org/culture/espace1041666/espace1510430/63020ac.pdf

Catégories: