BOISSEAU, Martin (1967)

Martin Boisseau, Précarité formelle 15 x 15 x 15 cm (1), 2015. Graphite, verre, serres à coulisse, 127 x 71 x 71 cm, Atelier Graff. Photo : Richard Max Tremblay .
Martin Boisseau, Précarité formelle 15 x 15 x 15 cm (1), 2015. Graphite, verre, serres à coulisse, 127 x 71 x 71 cm, Atelier Graff. Photo : Richard Max Tremblay .

Martin Boisseau est un artiste montréalais longtemps représenté par la Galerie Graff. Entre 1989 et 1992, il fait un baccalauréat en arts plastiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), puis une maîtrise en arts plastiques à la même université entre 1992 et 1995. Il a terminé son doctorat en études et pratiques des arts, toujours à l’UQAM, en 2002. Martin Boisseau obtient différentes bourses de recherches entre 1989 et 2006, notamment celles du Conseil des arts et des lettres du Canada (2006) et du Conseil des arts du Maurier (2001). Entre 1987 et 2015, l’artiste réalise plusieurs expositions solos, présentées au Québec, telles que Sixième traitement : dessins saturés et précarités formelles (2015) à la galerie Graff, Troisième temps : iconophile démontage (1999) chez Dazibao ou Mémoire collectives (1993) à la galerie Trois Points, mais participe aussi à des expositions collectives comme Échange Québec-Paca : Extension de la pratique des idées (2017) au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul ou à la Manif d’art de Québec (2002). Plusieurs de ses œuvres font partie de collections publiques dans des institutions artistiques majeures, telles que le Musée national des beaux-arts du Québec, la Banque Nationale, la Bibliothèque nationale du Québec et le Musée d’art de Joliette. La pratique artistique multidisciplinaire de Martin Boisseau se développe autour du dessin, de la gravure, de la photographie, de la vidéographie et aussi de diverses techniques sculpturales telles que l’assemblage ou la mécanisation. De manière générale, le travail de l’artiste fait le procès des dispositifs de représentation par détournement de la poïétique, de manière à questionner les conditions de possibilités de l’image.