LANDRY, Pierre (1939-2018)

Pierre Landry, Le couple, 1978. Acier. 80 X 500 X 320 cm. Place d'accueil de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Trois-Rivières. Photo : Christiane Simoneau.
Pierre Landry, Le couple, 1978. Acier. 80 X 500 X 320 cm. Place d'accueil de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Trois-Rivières. Photo : Christiane Simoneau.

Né en 1939 à Trois-Rivières, Pierre Landry démontre dès son plus jeune âge un intérêt pour la sculpture. En 1959, il débute sa formation artistique à l’École des beaux-arts de Montréal et se spécialise en sculpture et en pédagogie artistique. Durant ses années d’études, il s’intéresse à l’histoire de l’art lors de voyages aux États-Unis, au Mexique et en Europe. Il suit également en 1969 une formation spécialisée en métaux coulés à Elliot Lake (Ontario). Sa pratique se caractérise par un minimalisme des formes géométriques qui se développera au moment où la scène artistique québécoise se trouve chamboulée avec la publication du manifeste du Refus Global (1948). Par ailleurs, il participe pleinement au développement d’une culture artistique dans sa ville natale. Il expose et s’implique au sein de plusieurs lieux de diffusion situés à Trois-Rivières, comme la Biennale nationale de sculpture contemporaine, la Galerie du Parc et la Fenêtre, centre d’immersion aux arts. Ses œuvres ont été acquises notamment par la Ville de Trois-Rivières, le Musée d’art contemporain de Montréal et se trouvent aussi dans certaines collections privées et publiques des États-Unis et de l’Europe. L’une des œuvres la plus marquante, intitulée Le couple (1978), se trouve à la Place d’accueil de l’UQTR. Le sculpteur Pierre Landry est une figure importante de l’art géométrique constructif du 20e siècle au Québec.