JOBIN, Louis (1845-1928)

Photo de Louis Jobin, 1845-1928, à la fin de sa vie (photographe inconnu, Archives de la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré).
Photo de Louis Jobin, 1845-1928, à la fin de sa vie (photographe inconnu, Archives de la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré).

Surtout connu comme sculpteur d’art sacré, Louis Jobin a étudié avec François-Xavier Berlinguet en tant qu’apprenti, puis chez Boulton à New York. En 1870, il a son propre atelier où il exécute diverses commandes : figures de proue, œuvres religieuses, mobilier et enseignes. En 1875, il s’établit à Québec où il perfectionne la statuaire en bois recouverte de feuilles de métal. En 1896, il déménage à Sainte-Anne-de-Beaupré où il demeurera, continuant à servir sa clientèle religieuse. Parmi ses œuvres réputées, notons la statue de Notre-Dame-du-Saguenay, la monumentale statue de l’archange saint Michel ornant la façade de l’église des Saints-Anges Gardiens (à Lachine) et la statue de Notre-Dame de Bonsecours sur la façade de l’église Notre-Dame-de-Bonsecours de L’Islet.

VOIR :
ESPACE, vol. 6 #2, p.8.
http://www.erudit.org/culture/espace1041666/espace1047798/9717ac.pdf

Catégories: