JEAN, Marcel (1937)

Marcel Jean, E, 2005. Bois, peinture, verre et ciment. 162 cm (H). Photo avec l'aimable autorisation de l'artiste.
Marcel Jean, E, 2005. Bois, peinture, verre et ciment. 162 cm (H). Photo avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Marcel Jean a étudié à l’École des beaux-arts de Québec. En parallèle à sa carrière d’enseignant, il a expérimenté la peinture, la sculpture, le dessin, l’estampe, l’architecture et le design. Il privilégiera l’abstraction en instaurant des relations improbables entre les éléments de ses œuvres qui dévoilent une quête incessante de l’origine. Récipiendaire de plusieurs prix aux Concours artistiques de la Province de Québec, il a exposé son travail dans des institutions importantes, dont le Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée Rodin à Paris et le Musée d’art contemporain de Montréal. On lui doit plusieurs œuvres d’intégration, entre autres au Pavillon de l’Éducation physique et des sports de l’Université Laval, à l’aérogare de la ville de Sept-Îles et à la Bibliothèque Saint-Jean-Baptiste de Québec. Représentant du Québec à la Foire internationale de Liège en Belgique en 1986, il a reçu le Prix Videre Reconnaissance en 1998, dans le cadre des Prix d’excellence de la culture à Québec. En 1994, est paru l’ouvrage de James Campbell, La poursuite de l’être, un essai philosophique sur l’art abstrait de Marcel Jean.

VOIR :
ESPACE #24, p. 23.
http://www.erudit.org/culture/espace1041666/espace1046953/10135ac.pdf

Catégories: