ECHALOOK, Noah (1946)

Echalook, Noah Arpatuq, sans titre, c1975. Pierre, stéatite, 29 x 19,6 x 32,5 cm. Collection d'art inuit du Nunavik. Photo © Institut culturel Avataq.
Echalook, Noah Arpatuq, sans titre, c1975. Pierre, stéatite, 29 x 19,6 x 32,5 cm. Collection d'art inuit du Nunavik. Photo © Institut culturel Avataq.

Né dans un camp près d’Inukjuak (Québec), Noah Echalook est un sculpteur inuit, neveu de Lucassie Echalook grâce à qui il a appris à travailler la pierre. Les sujets de ses premières sculptures, réalisées en petit format, étaient des représentations d’animaux comme des poissons, des ours ou des oies. Il aimait aussi représenter des scènes de chasse, de pêche et des histoires traditionnelles inuites. Il va également créer des représentations de femmes mises en scène dans des tâches domestiques. À partir des années 1970, son travail sera montré de manière régulière dans des galeries commerciales. Lors de l’Expo 67, à Montréal, on a pu le voir démontrer son talent et ses techniques de sculpture. Noah Echalook aura sa première exposition solo à la Raven Gallery, à Minneapolis (Minnesota), en 1979. Plusieurs de ses œuvres se trouvent dans des collections permanentes, dont celles du Musée d’art occidental d’Amon Carter (Fort Worth), du Musée des beaux-arts de l’Ontario (Toronto), du Musée royal de l’Ontario (Toronto), du Musée des beaux-arts du Canada (Ottawa) et de la Galerie d’art de l’Université de Lethbridge.