BROWN, Tony (1952)

Tony Brown, Through the Motion Between the Stars. 1987.  Terre, végétaux divers, granit, acier, fonte et aluminium.   2800 x 1600 x 300 cm.  Photo : Mélanie Rioux
Tony Brown, Through the Motion Between the Stars. 1987. Terre, végétaux divers, granit, acier, fonte et aluminium. 2800 x 1600 x 300 cm. Photo : Mélanie Rioux

Originaire de Grande-Bretagne, Tony Brown étudie en arts à l’Université du Manitoba (1971-1975), au Nova Scotia College of Art and Design à Halifax (1975-1976) et à l’Université Concordia à Montréal (1977-1978). Il expose son travail dans plusieurs régions du Canada, mais aussi en Europe et aux États-Unis. On retrouve ses œuvres dans de nombreuses collections publiques et privées. Il a réalisé une installation extérieure à Rivière-du-Loup, Through the Motion between the Stars (1987). Monumentale, elle prend littéralement possession de l’espace environnant, ses matériaux dégageant une force et une puissance qui imposent le respect. Avec ses corps démembrés, elle constitue une véritable allégorie de la ruine et du chaos. Faut-il y voir les conséquences d’un cataclysme, d’une guerre, ou simplement les effets du temps ? Énigmatique, l’œuvre soulève plus de questions qu’elle n’offre de réponses.