BISSON BISCORNET, Jean (1947)

Jean Bisson Biscornet, Le pêcheur, 2009. Anorthosite de Morin, pierres natives,  granit rose, acier et laiton, 30 x 40 x 150 cm. Photo : Louise Julien.
Jean Bisson Biscornet, Le pêcheur, 2009. Anorthosite de Morin, pierres natives, granit rose, acier et laiton, 30 x 40 x 150 cm. Photo : Louise Julien.

Né à Val-Morin (Québec), Jean Bisson Biscornet, d’origine métisse, est un sculpteur et plasticien québécois qui, de façon autodidacte, apprend la céramique. C’est en 1989, lors d’un séjour prolongé en France, qu’il découvre le granit. En Bretagne, Bisson Biscornet assiste le « sculpteur architecte » hongrois Pierre Székely (1923-2001) qui va lui enseigner l’art monumental et le travail sculptural du granit. De retour au Québec, dans les Laurentides, il se tourne de plus en plus vers la réalisation de sculptures de moyennes et grandes dimensions. Il travaille la pierre native du canton de Morin, « Anorthosite ». Les matériaux qu’il utilise dans sa pratique sont très variés, allant de la pierre à l’argile, l’argile et le bronze. Il tire ses sujets de la vie qui l’entoure, qu’il met en scène dans sa vision magique et symbolique du monde. À partir des années 1990, il participe à plusieurs symposiums de sculpture sur pierre au Canada et à l’international, dont celui de Matran, en Suisse (2009), et ceux de Saint-Faustin (2007 et 2008) et de Boisbriand (2012), au Québec. En 2015, une de ses œuvres est acquise par la nouvelle Maison du Canada à Londres. Ses sculptures font partie de plusieurs collections privées et publiques, dont la Bibliothèque de Westmount et la Maison Amérindienne de Mont-Saint-Hilaire.